30 juillet 2020 Par Fabrice Meyer 1

Comment viabiliser un terrain ?

Viabiliser un terrain consiste à raccorder celui-ci aux réseaux d’eau potable, de gaz, d’électricité, d’assainissement, de ligne téléphonique et de voie publique. En effet, un terrain parfaitement constructible et viabilisé est requis avant toute vente ou toute construction. Cependant, il s’agit d’une procédure d’une envergure importante qui se fait à travers de nombreuses étapes essentielles. Trouvez dans cet article toutes les informations dont vous avez besoin sur les démarches à effectuer pour viabiliser votre terrain.

Obtenir un certificat d’urbanisme

En premier lieu, vous devez demander un certificat d’urbanisme auprès de la mairie locale. Ce dossier administratif renseignera les diverses réglementations concernant votre terrain, notamment les limites, les taxes, les restrictions et les droits de propriété, l’état des structures existantes sur le terrain, etc. Il sert aussi à confirmer que le terrain peut bien accueillir la nouvelle construction.

Raccorder le terrain au réseau d’eau potable

Pour raccorder votre terrain au réseau d’eau potable, vous devez déposer une demande de raccordement à la mairie locale. Une fois votre demande acceptée, vous devrez la présenter auprès de la société des eaux de votre région. Cette dernière enverra ensuite un responsable pour étudier votre projet et vous donner un devis. Tous les frais d’installation seront à votre charge : pose du compteur, la réalisation des réseaux de canalisations à l’exception des travaux sur la voie publique.

Raccorder le terrain au réseau d’électricité

Comme pour le réseau d’eau, la première étape est de déposer une demande de raccordement. Mais cette fois-ci, vous la déposerez directement auprès de la société responsable de la distribution d’électricité de votre pays. Dans votre demande, vous devrez préciser la localisation de votre terrain et la puissance de l’électricité que vous souhaitez introduire. Il faut savoir que le permis de construire et un extrait du plan cadastral sont requis et doivent être déposés avec la demande. Les frais d’installation dépendent de la distance entre votre terrain et le coffret de branchement.

Raccorder le terrain au réseau de gaz

Vous l’aurez compris, les démarches de viabilisation doivent toujours passer par les demandes. Dans cette étape, vous vous adresserez au fournisseur de gaz de votre lieu d’habitation. Après la confirmation de votre demande et le paiement, l’entreprise de gaz prendra en main le raccordement de votre terrain au réseau. Ici encore, les frais dépendront de la distance entre votre terrain et le point de raccordement.

Raccorder le terrain au réseau d’assainissement

Contrairement aux autres réseaux, vous n’êtes pas obligé de raccorder votre terrain au réseau d’assainissement public. Vous pouvez opter pour un système d’assainissement individuel comme la fosse septique. Mais pour utiliser le réseau public, vous devez d’abord vous assurer que celui-ci passe près de votre emplacement. A partir de là, les étapes sont à peu près les mêmes : demande de raccordement, obtention du devis, paiement et réalisation des travaux.

Les travaux de raccordement proprement dits

Les travaux de raccordement proprement dits sont aussi importants que les démarches administratives pour la réussite de votre projet de viabilisation. Ils consistent à creuser les tranchées pour mettre en place les diverses canalisations. Comme déjà mentionné, les travaux sur votre propriété sont à votre charge, tandis que ceux sur les voies publiques sont à la charge de la société responsable. Pour vous assurer de la conformité de votre chantier, il est recommandé de faire appel à une entreprise spécialisée dans les travaux publics et de VRD. Les professionnels seront en mesure d’aménager convenablement les voies d’accès, les canalisations et les raccords tout en respectant les réglementations en vigueur. L’entreprise SOTRED à Ducos est spécialisée dans ce domaine et saura mener à bien les travaux.